Mise en oeuvre et outils de l'approche "Jeux d'enfants"

Présentation du programme

Programme Jeux d'enfants

Le Cégep de Saint-Jérôme détient, depuis mars 2009, les droits exclusifs de diffusion de l’approche Jeux d’enfants en vertu d’un protocole signé avec Teaching Strategies inc., détenteur de la propriété intellectuelle de cette approche.
Ce protocole accorde au Cégep de Saint-Jérôme l’exclusivité de la diffusion de la formation pour la francophonie internationale.

Le programme Jeux d’enfants s’appuie sur cinq fascicules pédagogiques, un par année de l’enfant entre 0 et 5 ans.
Chacun propose environ 35 jeux éducatifs simples, destinés à encourager le développement complet de l’enfant : développement moteur, socio-affectif, cognitif et langagier. Ces jeux peuvent être pratiqués en quelques minutes et ne nécessitent généralement pas de matériel spécifique.

Document de présentation détaillée de l'approche "Jeux d'enfants"


Principes - Bourgeon de compétence

Notion de bourgeon de compétences
  • Proposer un jeu à un enfant dans le but d’encourager une habileté en train d’apparaître chez cet enfant (notion de "zone proximale de développement").
  • L’adulte doit d’abord observer chez l’enfant l’apparition d’un comportement, décrit dans une liste de 35 "repères de développement" ou "bourgeons de compétence" pour chacun d’eux, la table des matières du fascicule renvoie à un jeu éducatif, qui vise à encourager cette attitude. Le principe est donc de partir de ce que l’enfant commence déjà à faire et non de ce qu’il ne sait pas encore faire : c’est la garantie que l’enfant aimera le jeu qu’on lui propose, et cela renforce sa confiance en lui.
  • Réaliser le jeu dans une relation individuelle avec l’enfant. Ce principe peut être mis en œuvre par un adulte même s’il est responsable d’un groupe de plusieurs enfants : il peut proposer un temps de jeu personnel avec un enfant alors que les autres s’occupent de façon autonome ; ou bien il peut effectuer le jeu au sein d’un groupe d’enfant tout en accordant une attention particulière à l’enfant pour lequel le jeu a été choisi.
  • Encourager et féliciter l’enfant durant le jeu, afin de renforcer l’habileté naissante (selon la règle dite du RER « Remarquer, encourager, raconter »). Le jeu doit aider l’enfant à aller plus loin : il doit ainsi être lui proposé plusieurs fois, et pour ce faire la fiche descriptive indique des étapes successives du jeu (la deuxième étape peut être proposée lorsque l’enfant est familier de la première). Après plusieurs répétitions du jeu, celui-ci perd de son intérêt pour l’enfant car la compétence a été acquise.
  • Partager avec les parents l’observation et les jeux.