Médiathèque pro.

Des medias, livres, vidéos sur la petite enfance, l'accueil du jeune enfant, la profession d'assistante maternelle, le developpement du tout-petit.

Médiathèque professionnels de la petite enfance

Personnalités de la petite enfance

Les chercheurs s'accordent sur le fait que l'enfance a un rôle déterminant sur le devenir de la personne et les étapes ultérieures de la vie.
Nous vous offrons ici un listing non exhaustif des ces personnes qui contribuent aux réflexions et aux recherches dans le domaine de la petite enfance et qui nous apportent leurs lumières.

Bibliothèque professionnelle

Bibliothéque de l'assmat

Vidéothèques et films à l'affiche

Ressources sur le web

Illustratrices et illustrateurs jeunesse

Illustatrices et illustrateurs jeunesse
L'illustration des livres a commencé par illustration lié à la calligraphie du texte avec les enluminures avant d'évoluer vers l'illustration telle que nous la connaissons aujourd'hui.
Peu de livres dédiés aux enfants dans les siècles passés, la littérature jeunesse est un concept récent.
Au moyen âge et jusqu'au 18ème, les livres étaient rares pour tous et il n'y avait pas à proprement parler de livres pour les enfants, enfants et adultes se partageaient certains types de livres  regroupés en 3 corpus :
  • apprentissage de rudiments (abécédaires, catéchisme, vie des saints, morale et religieux au cœur de ces ouvrages. civilités (règles de bienséances),
  • littérature de colportage (Les contes, les fables, romans de chevalerie., almanachs aussi ),
  • livres de collèges  destinés à l’éducation des princes et de la noblesse.
Il semble que les almanachs soient une des premières illustrations aux quelles les enfants ont eu accès.
Le premier livre retrouvé destiné aux enfants est " Orbis sensualium pictus" de Coménius pédagogue tchèque, publié en 1658. Il est intéressant car il avance une idée ludique de l'éducation, égalitaire entre filles et garçons et pour toutes classes sociales. 

Cormenius disait : " l’image est la forme du savoir la + intelligible aux enfants".
C’est ainsi que son livre a pour ambition d’apprendre le latin aux enfants par association d’un mot à une image.
Il défend aussi le rôle des jeux, en particulier des jeux de groupe ; selon lui, il n’existe rien de tel qu’apprendre en s’amusant !

C'est au 18ème que sous l'influence de philosophes comme Rousseau, l'enfant commence à acquérir un statut et qu'apparaissent les premiers livres à destination des enfants. A Londres, John Newbery, éditeur britannique, est le premier à faire de la littérature enfantine une branche durable et profitable de l'édition littéraire ; le premier livre qu'il publie est A Little Pretty Pocket-Book (Un joli petit livre de poche).
C'est aussi en Angleterre que la technique de la gravure s’améliore et l'art de l'illustration se répand au bénéfice de la toute nouvelle littérature enfantine.

En 1820, le terme album apparaît et désigne des recueils de gravures, des portefeuilles reliés : livres cadeaux pour les étrennes des enfants privilégiés reprenant des contes de fées,  des poésies, des histoires des grands hommes ou de notions d'histoire naturelle.
En 1844, en Allemagne, Hachette lance dans une collection pour enfants, les albums Trim dont le célèbre " Pierre l’ébouriffé" écrit pour ses enfants par le psychiatre allemand Hoffmann.
En 1862, c’est au tour d’Hetzel d’inaugurer la collection dont il sera le principal auteur, les "Albums Stahl", avec La journée de Mlle Lili, illustrée par Lorenz Frœlich (1820-1908) qui en sera le dessinateur vedette. Cette collection vise un public enfantin élargi aux petits de 3 à 6 ans.
À partir des années 1880, les formes de l’album se diversifient et des peintres connus apportent un souffle nouveau.  Ainsi Maurice Boutet de Monvel  met en images les Vieilles chansons et rondes pour les petits enfants, chez Plon, en insérant les pavés de texte dans ses tableaux.

Les albums jeunesse illustrés sont nés et n'ont de cesse depuis de se développer et d'innover en matière de créativité.

Après-guerre 14-18, la production de masse qui va envahir le marché du livre, entraînant sa standardisation, n’empêchera pas les créations originales de trouver leur place ni les courants novateurs d’influencer l’édition.

L’album illustré  est aujourd’hui un espace de création ouvert aux artistes qui y expriment leur formidable inventivité, où se côtoient des styles d’une extraordinaire diversité et des thèmes multiples.
C’est le lieu pour apprendre le monde avec fantaisie, poésie, drôlerie, tendresse.