Effet boomerang -  Donnant-donnant, c’est mieux!

Il faut donner pour recevoir

Effet boomerang
Nous avons beau aspirer à la reconnaissance, à quelle fréquence accordons-nous des signes de reconnaissance aux autres? Soyons honnêtes avec nous-même, pas assez souvent...
Commencez par donner ce que vous voulez recevoir : accordez aux autres la reconnaissance que vous voulez obtenir, et l’effet boomerang ne devrait pas tarder à se faire sentir.
Commencer avec les enfants, 

Comment pratiquer la reconnaissance ?

Reconnaitre une personne pour qui elle est et pour ce qu'elle fait, l'aider à entretenir une image positive d'elle-même, la soutenir à développer ses compétence, l'encourager à continuer ses efforts n'est pas toujours simple dans la société d'aujourd'hui tant notre société ne reconnait pas les individus pour leurs qualités propres mais plutôt pour la place qui leur est attribué socialement ou le buzz médiatique dont ils sont l'objet.

Alors comme pratiquer la reconnaissance d'autrui dans les relations de travail plus particulièrement ?

1) Reconnaitre c'est avant tout connaitre

Apprendre à décrypter l'autre, l'écouter, essayer de se mettre à sa place pour comprendre son point de vue.

2) Se connaitre soi pour connaitre l'autre

Détecter son propre besoin de reconnaissance est primordial.
Notre propre besoin de reconnaissance est un prisme au travers duquel nous abordons l'autre, ce prisme peut distordre la perception que nous avons d'autrui. Nous risquons de nous projeter en l'autre et de lui attribuer notre propre point de vue, passant complétement à côté du sien.

3) Pratiquer la méthode essai-ajustement

Démarrer par des signes de reconnaissance à faibles impacts, être attentif aux réponses des personnes concernées, apprendre de ses erreurs, continuer en ajustant ses comportements, tels sont les basiques de l'apprentissage qui petit à petit s'intègrera naturellement dans les pratiques professionnelles.

4) Veiller à être équitable envers tous

Vos actes de reconnaissance auront peu de poids si votre interlocuteur est amené à penser que vous reconnaissez un autre que plus que lui. Il risque de se sentir rabaisser quoique vous ayez pu exprimer.

5) Entretenir des relations de qualité

Ne laissez pas la routine ou les problèmes effilocher vos marques de reconnaissance vers autrui. Mettez une petite dose de reconnaissance dans chaque instant de communication.

6) Remettre en question vos comportements

S'il vous arrive de manquer d'égards et de reconnaissance à un moment donné, sacher reconnaitre votre faux pas et le verbaliser à la personne concernée.

7) Être bienveillant aussi avec soi

Et n'oublions pas, être gentil gratuitement et sincèrement est la meilleure façon d'être reconnaissant

Date de première publication