Assistante maternelle, historique

Une profession intemporelle et universelle

Assistante maternelle, un métier qui prend son origine dans la nuit des temps.

Au troisième millénaire avant J-C, à Summer, la femme de Shulgi, maître de la ville d’Ur, murmurait à son enfant une berceuse : " La nourrice au cœur joyeux lui chantera des chansons ; la nourrice au cœur joyeux lui donnera son lait". 
Vers 1330 avant J-C, en Egypte, le roi Tut fit construire une tombe en l’honneur de sa nourrice. Les nourrices royales, recrutées dans les harems des officiers des pharaons, étaient traitées avec beaucoup de respect ; il en va de même en Chine, en Inde, au Japon et au Proche-Orient.

Dans l'Antiquité romaine,dans les familles patricienne, l'enfant était nourri par des esclaves. Par la suite, le recours aux nourrices allait s'étendre aux mères plébéiennes, qui ne pouvaient se permettre les services d'esclaves mais se rendaient au "Forum Olitorium" à Rome, sorte de marché où des femmes se groupaient pour allaiter moyennant rémunération. Jules César aurait témoigné de l'importance de ce phénomène, en s'écriant sur une promenade publique : "les dames romaines n'ont donc plus d'enfant à porter ni à nourrir qu'on ne voit plus entre leurs mains que des chiens ou des singes".

Les tragédies classiques s’en font l’écho : la nourrice y tient un second rôle fameux. Confidente du héros (un bébé qui a grandi), elle est toujours là pour le conseiller dans les moments cruciaux de son existence. 

En tout temps et en tout lieu, des femmes de toutes cultures et de toutes civilisations ont souvent laissé leur bébé à des femmes chargées de leur donner le sein et de veiller sur eux. Que ce soit pour des raisons impérieuses, comme la chasse ou la cueillette chez les femmes préhistoriques, ou subvenir aux besoins d'enfants plus âgés dans un système économique donné ou pour des raisons plus subtiles, nombre de bébés furent laissés et sont laissés au bon soin de femmes autres que leur propre mère.

La profession d'assistante maternelle est intemporelle et universelle. 

De la nourrice à la bonne d'enfant, de la gardienne à l'assistante maternelle

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce vulputate tortor in nulla lacinia ac blandit massa condimentum. Donec pharetra adipiscing ante, ac convallis justo bibendum et. Cras dignissim fringilla consequat.
Pellentesque id tortor ut dui feugiat aliquam et sed leo. Quisque faucibus aliquet imperdiet. Nullam lacus neque, pellentesque non ultricies ac, suscipit vitae diam.
Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros.
Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.